«

»

Mar 21

Imprimer ce Article

Audition au Sénat

.

Le 19 mars 2015, j’ai été sollicité pour être auditionné par la Commission d’enquête parlementaire portant « sur le fonctionnement du service public de l’éducation, sur la perte de repères républicains que révèle la vie dans les établissements scolaires et sur les difficultés rencontrées par les enseignants dans l’exercice de leur profession. »

J’ai tenté de dire combien le refus de transmettre notre propre culture est directement responsable de la crise que nous vivons… En espérant que ce dialogue franc et direct contribue à une prise de conscience !


Auditions de François-Xavier Bellamy puis de… par publicsenat

.

Lien Permanent pour cet article : http://www.fxbellamy.fr/blog/2015/03/21/audition-au-senat/

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Olivier

    Une intervention on ne peut plus claire, qui donne l’envie d’en partager le contenu. Un des apports essentiel, par comparaison à bon nombre de positionnements habituels sur ce sujet, est sans aucun doute le moment où vous expliquez qu’on ne peut opposer instruction et éducation au sein du système scolaire. J’ai pour tâche de préparer une intervention sur un thème lié à l’école de demain, et j’avais songé à cette complémentarité à laquelle vous faites référence peu de temps avant de tomber presque par hasard sur cette commission d’enquête. On peut donc dire qu’elle arrive à temps, puisque je partage l’intégralité de votre propos. Merci !

  2. Missan

    Merci de faire connaître cette intervention encourageante pour l’ancienne enseignante que je suis, J’assiste avec effroi à la déconstruction de notre école, à la souffrance des jeunes exclus de fait par incapacité à comprendre ce qui leur est dit, ce qui leur est demandé, ce qu’ils lisent. Leur détresse ne peut déboucher que sur la violence.

    Je vous souhaite le courage et la santé nécessaires pour poursuivre votre action dans les différents domaines où vous êtes engagé et le succès que vous méritez. Bonne route !

  3. VELUT Anne-Savine

    Bravo pour votre intervention courageuse au sein de la commission d’enquête parlementaire !
    Etant professeur de Lettres Classiques, je partage votre expérience et pense aussi que nous devons transmettre un savoir, même si l’on m’a demandé le contraire à l’IUFM. J’ai aussi remarqué une grande soif de savoir, parfois chez les plus défavorisés.
    J’ai en ce moment une classe très difficile de 4è, qui pose problème à tous les enseignants (niveau très faible, insolences…) Je leur ai lancé le défi d’étudier LE CID (pièce très rarement étudiée aujourd’hui car censée véhiculer la supériorité occidentale…) car je trouve cette pièce magnifique et très poétique. Depuis 1 mois, nous découvrons l’univers de Corneille. Nous essayons de comprendre les scènes une à une, les personnages et leurs motivations, nous imaginons la mise en scène…Ils sont très sensibles à la jeunesse des héros qui ont leur âge, au conflit qui les oppose à leur père, à l’amour qui les unit… Nous avons commencé à apprendre les scènes à jouer et je les entends réciter avec fougue leur texte ; ils se passionnent pour les héros et pour les choix de mise en scène ; j’en ai entendu plusieurs sortir de cours et dire « c’était trop bien le cours… » Je les ai félicités récemment pour leur investissement et leur ai fait mesurer leurs progrès : ils avaient des « étoiles » dans les yeux…
    Tout est encore possible si nous croyons en nous-mêmes !
    Anne-Savine Velut

  4. camille

    Merci pour votre clarté , votre sérénité et votre courage.
    Camille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>