Unis pour servir

Notre pays traverse aujourd’hui une situation politique difficile. Nous avons un potentiel, des atouts, un héritage exceptionnels ; mais nous traversons une crise profonde. Il nous faut libérer notre économie, réformer notre marché du travail, reconstruire notre éducation, redonner leur force à nos institutions. Pour cela, notre vie politique nationale doit repartir du réel ; et il faut que soit portée à l’Assemblée Nationale la voix des Français qui attendent ce changement profond dont nous avons besoin.

Elu depuis 2008 dans l’équipe municipale de François de Mazières, j’ai découvert à ses côtés ce que pouvait être la politique quand elle s’ancre dans le réel pour tenter avec simplicité de porter une vision d’avenir, de construire des projets efficaces, d’accompagner les talents et les énergies, et d’apporter des solutions aux difficultés concrètes que traversent tout près de nous tant de personnes dans l’épreuve. Oui, la politique est tout cela, et dans notre travail quotidien sur le terrain nous pouvons retrouver tout son sens, quand elle nous donne l’occasion de servir ensemble, loin des dérives qui abîment l’idée même du bien commun.

Pendant près de dix ans j’ai appris et travaillé ici, à Versailles, ainsi qu’à Montigny-le-Bretonneux, et à Guyancourt où j’ai exercé mon métier d’enseignant. Et pour témoigner de ce que nous vivons sur le terrain, j’ai contribué avec toute mon énergie aux grands débats qui traversent notre pays, pour défendre en particulier notre école, qui a un rôle essentiel pour reconstruire l’unité de la société et garantir son avenir.

François de Mazières a fait le choix de quitter en juin prochain son mandat parlementaire ; et il m’a proposé d’être candidat pour tenter de convaincre à mon tour, et pour prendre le relais à l’Assemblée nationale. Cette marque de confiance me touche bien sûr profondément, comme les encouragements que je reçois de toute l’équipe à laquelle j’appartiens. Parmi ceux qui me suivent parfois depuis longtemps déjà et me font la joie de me lire ou d’échanger, vous êtes nombreux à me témoigner en bien des occasions votre soutien et votre confiance.

En espérant être à la hauteur de cette confiance, j’ai donc décidé de proposer ma candidature pour ces élections législatives.

Chaque jour de cette campagne, je viendrai échanger avec vous sur les priorités que je vous propose de porter au Parlement. Avec le soutien des maires de Versailles et de Montigny, de nombreux élus et acteurs de nos villes, et des mouvements politiques de la droite et du centre, j’espère pouvoir travailler avec vous et faire entendre avec force votre voix dans les rendez-vous décisifs qui nous attendent.

Nous savons combien les défis que rencontre notre société sont immenses ; pour les relever, le plus urgent est de reconstruire les conditions d’une réflexion partagée, ouverte, honnête et lucide. Pour y contribuer, j’ai écrit, j’ai traversé la France pour parler à tous ceux qui voulaient essayer de mieux comprendre ces défis. Je veux continuer de préparer et de défendre avec vous les solutions que notre pays attend. Aujourd’hui je compte vraiment sur vous, sur vos idées, sur votre énergie, pour donner toute son efficacité à la mission qui s’annonce. Rejoignez-nous dans cette campagne, pour convaincre et rassembler largement afin de toujours mieux servir !

Les années qui viennent seront cruciales pour la France. Je veux être totalement engagé dans cette mission, pour porter à vos côtés les changements profonds dont nous avons besoin pour assurer notre avenir. Soyons unis pour servir.

Notre vie politique nationale doit repartir du réel.

Chaque jour de cette campagne, je viendrai échanger avec vous sur les priorités que je vous propose de porter.

Porter à vos côtés les changements profonds dont nous avons besoin pour assurer notre avenir.

Découvrir le projet