Bienvenue sur ce nouveau site

Heureux de vous retrouver sur ces pages ! Il y a six ans, en novembre 2011, je me lançais dans la création d’un blog, sans trop savoir où cette aventure en ligne me conduirait. Près de deux cents articles plus tard, je mesure la fécondité de cet exercice pourtant si simple et si humble, dans les échanges qu’il a permis avec de si nombreux lecteurs.

Ce blog s’étant éclipsé au cours de l’année dernière, un ami de grand talent m’a offert son aide pour vous proposer un site repensé, plus complet, plus vivant et mieux organisé. Je ne saurais assez le remercier pour le long travail qu’a représenté le développement de ces pages, et l’intégration des articles passés ! Grâce à lui, je suis heureux de pouvoir vous accueillir sur ce nouveau site…

Il répond à la plupart des demandes que beaucoup de lecteurs m’aviez adressées ces dernières années : un volet « actions » me permettra de vous tenir au courant des réalisations concrètes que vous pourrez retrouver sur le terrain, et auxquels vous souhaiterez peut-être contribuer. Une page reprendra quelques unes des interventions que j’ai pu partager récemment. Et un volet « agenda » signalera les rencontres à venir, car malgré l’univers numérique rien ne remplace les échanges bien réels…

Mais vous retrouverez surtout sur ce site les articles qu’il m’arrive de publier pour contribuer, autant que je le puis, aux débats qui traversent notre société ; et une section « brèves » relaiera des textes plus courts au fil de l’actualité. Par là je voudrais toujours, avec vous, non seulement agir, mais d’abord penser pour le jour qui vient…

Je ne puis que vous remercier de la bienveillance que vous me témoignez en venant visiter ces pages, et de ce que vous leur apporterez de vos réflexions, de vos critiques et de vos intuitions. Nous avons tant à faire pour recréer des lieux qui puissent faire vivre un dialogue paisible, simple et serein ; j’espère de tout coeur que ce site pourra y contribuer. Il resterait ainsi fidèle à ces quelques lignes, par lesquelles je concluais, il y a six ans déjà, le premier article publié ici :

« Il est urgent de changer notre regard sur le monde si nous ne voulons pas le voir disparaître ; et cela commence par la pensée, et par la pensée partagée. Dans ce grand défi, chacun doit prendre sa part, et je voudrais humblement trouver la mienne. Là où le monde médiatique, la politique, la culture même, trop souvent divisent et provoquent, menaçant encore en cela les fondements même de ce qui fait une société, je serais comblé si ce site pouvait être, modestement et parmi bien d’autres propositions, un lieu de liberté pour préparer ensemble le jour qui vient. »

2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *