Nouvelle recherche

Si vous n'êtes pas satisfait-e- des résultats ci-dessous, vous pouvez lancer une autre recherche.

47 résultats de recherche pour :

1

Il faut rompre avec les incohérences passées.

Entretien publié dans Le Figaro. « Si l’on tient aux faits et aux actes plutôt qu’à la communication et aux commentaires paresseux qui alimentent le bruit médiatique, il est manifeste que la politique menée ces dernières années est contraire aux principes qui fondent la droite, et surtout à ce dont la France a besoin. »

3

La logique immémoriale du bouc émissaire

Notre président de la République souhaite « emmerder les non-vaccinés ». Infondées sur le plan scientifique, ces accusations réactivent, avec une efficacité désolante mais prévisible, la logique immémoriale du bouc émissaire.

4

Taxonomie verte : la fausse victoire du nucléaire

La Commission européenne vient de dévoiler la nouvelle version de la « taxonomie pour la finance durable ». Derrière l’apparence d’une victoire, ce texte est en réalité inquiétant : la classification du nucléaire comme « énergie de transition » et non comme « énergie durable » est lourde de conséquences.

6

Si la France et l’Europe veulent pouvoir compter dans le monde de demain…

Nouvelle terrible pour notre industrie, pour Naval Group et ses sous-traitants, pour notre balance commerciale dont le déficit s’aggrave encore, pour les emplois et le savoir-faire français. Mais s’indigner ne suffit pas… Il faut en tirer les leçons. Ceux qui, en Europe, croyaient au retour d’un multilatéralisme rassurant, doivent ouvrir enfin les yeux : les […]

8

La clarté et la constance

Dans cette exigence de clarté, il y a un enjeu de survie pour la droite. Notre famille politique meurt de ces ambiguïtés. La droite doit préparer l’alternance dans la clarté et la constance. Sinon, elle n’a plus de raison d’être.

9

Non, Monsieur Macron, tout le monde n’est pas à vendre.

Les Français ont besoin d’un espoir et l’avenir de chacun de nous n’est qu’un détail au regard de cette responsabilité historique. Non, monsieur le président, tout ne s’achète pas. Il y a des hommes et des femmes qui placent leurs convictions avant leurs ambitions personnelles.